Matthieu Stahl

68200 MULHOUSE

 

Dernière participation aux ateliers ouverts
2017

 

Techniques

  • Dessin
  • Peinture
  • Performance

 

contact

Le Séchoir, 25 rue Josué HOFER
68200 MULHOUSE

matthieu.stahl1@gmail.com
tél : 0389460637
https://www.facebook.com/Mattalabass

 

Présentation

Né en 2043, je suis tombé dans la peinture rapidement pour n’en jamais ressortir. Mon travail est porté par une interrogation constante sur le langage, sur son utilisation comme outil de relecture du monde dans lequel je vis et j’évolue. Sans pour autant être figuratif, la figure est présente dans mes dessins et toiles: comment je m’inscris dans l’espace urbain, comment je l’appréhende physiquement ? Ces questions, je tente d’y répondre par la construction d’images à partir d’éléments simples ( lignes brisées, traces, traits, fragments de phrases) combinés et recombinés à l’infini. Une Poésie urbaine.
Traverser une ville, n’en garder que les instants de poésie attrapés au vol, les transformer en parcours imaginaire, sensible, érotique, tendu, dans un espace construit et déconstruit, symbole de ma propre déambulation psychologique et physique, livrée au hasard plutôt qu’à l’injonction sociale « Métro, Boulot, Dodo ». A la dérive.
La volonté de travailler sur la « dérive » ne vient pas de nulle part. Dans ma précédente exposition personnelle (Musée des Beaux Arts, Mulhouse, 2013), j’interrogeais les parcours amoureux du XXI siècle en partant des éléments plastiques de la Carte de Tendre de Madeleine de Scudéry. Dans cette exposition, ici au Séchoir, je m’interroge sur mon propre parcours pictural, à mon rapport à la Ville et à sa propre force esthétique et poétique, en marchant dans la foulée de Debord et Pérec. L’idée est qu’à partir d’une dérive urbaine –  physique ou mémorielle – je dresse une topographie de l’espace – où je suis, où j’étais- pour rendre compte de son impact visuel et psychique sur mon esprit puis sur mon travail pictural. Ce que j’ai vu, rencontré  et choisi de voir, qu’est-ce que j’en retiens, qu’est-ce que j’en fais ?  A partir de cette topographie,  je compose, décompose des images qui se rapprochent d’une carte ou plutôt de parcours possibles mettent en avant ou en retrait tel ou tel élément/formes/instants/sensation rencontrés/appréhendés lors de ces dérives.
Au final, on aurait une architecture fractale à la fois physique et psychique, donnant à voir aussi bien le monde extérieur tel que je le vis mais aussi mon propre espace créatif jusqu’à ce que mon cerveau soit vidé de toutes traces de ces dérives.  On pourrait ainsi parler d’une « tentative d’épuisement » de chaque ville ou lieu traversés, en renvoyant à Pérec. Une Poésie urbaine, abstraite, intime et poétique.
« L’espace de notre vie n’est ni continu, ni infini, ni homogène, ni isotrope. Mais sait-on précisément où il se brise, où il se courbe, où il se déconnecte et où il se rassemble ? On sent confusément des fissures, des hiatus, des points de friction, on a parfois la vague impression que ça se coince quelque part, ou que ça éclate, ou que ça cogne. Nous cherchons rarement à en savoir davantage et le plus souvent nous passons d’un endroit à l’autre, d’un espace à l’autre sans songer à mesurer, à prendre en charge, à prendre en compte ces laps d’espace. Le problème n’est pas d’inventer l’espace, encore moins de le réinventer (trop de gens bien intentionnés sont là aujourd’hui pour penser notre environnement…), mais de l’interroger, ou, plus simplement encore, de le lire ; car ce que nous appelons quotidienneté n’est pas évidence, mais opacité : une forme de cécité, une manière d’anesthésie. » Espèces d’espaces, Georges Perec, Galilée, 1974.

 

Parcours

Licence de Lettres, DEUG Arts Plastiques, Licence Administration des entreprises culturelles
Expositions 2014:
Les Mains Nues – Temple Saint-Etienne Mulhouse – mai 2014
COMMENCEMENT – Le SECHOIR – MULHOUSE – mai 2014
EN ATTENDANT LES CLES LE SECHOIR MULHOUSE – Aout 2014
E=MC2 – CITE DE L4HABITAT – LUTTERBACH – Octobre 2014
CONTACT – Alternativ Gallery – BERLIN – nov 2014

EXPOSITIONS 2015
ETENDUE – LE SECHOIR MULHOUSE – Janvier 2015
1+1 – LE SECHOIR MULHOUSE Mars 2015
BERLIN CALLING – Le SECHOIR Avril 2015
Histoires d’Europe – Tour de l’Europe MULHOUSE 2015
TOUT EST REL_ART_IF – Décembre 2015

EXPOSITIONS 2016
A LA DERIVE, expo personnelle – LE SECHOIR MULHOUSE
A LA CARTE, expo personnelle – LE ST B – MULHOUSE
EN CAPITALES, expo personnelle – Tour de l’Europe – MULHOUSE
EXPOSITIONS COLLECTIVES
AD LIBIDO – le Séchoir – Mulhouse
PAPIER 3.0 – Le Séchoir – Mulhouse

EXPOSITIONS 2017
INTERIEUR/EXTERIEUR Temple SAINT_ETIENNE Mulhouse mars/avril
HORS D’OEUVRE – Le SECHOIR – Mulhouse Février-Avril 2017