Armelle Boussidan

67000 Strasbourg

 

Dernière participation aux ateliers ouverts
2015

 

Techniques

  • Peinture
  • Technique mixte

 

contact

33 rue du Maréchal Lefèvre
67000 Strasbourg

nomailarmelleboussidan

 

Présentation

Venez découvrir la peinture abstraite et expressive d’Armelle Boussidan ! Cette artiste, strasbourgeoise d’origine, est surtout autodidacte : la pratique fût son école artistique, la curiosité et la recherche perpétuelle ses enseignants.
La toile est pour elle un espace de liberté au-delà du verbal, où la communication classique n’a plus lieu : il s’agit de réinventer les signes, qui ne prennent plus chez elle la forme de lettres mais de lignes, de couleurs, de matière. Sable prélevé des déserts et poudre de quartz ramenée de ses nombreux voyages retrouvent encre de chine, peinture acrylique ou de carrosserie et pigments purs. Sur ses toiles travaillées au sol, Armelle traduit ses états intérieurs en formes et en rencontres de matériaux hétérogènes. Largement en mouvement autour de la toile, cette dernière devient un espace de liberté où s’ouvrent tous les possibles.

 

Parcours

Armelle Boussidan est née à Strabourg en 1981, mais ressent très vite le besoin de parcourir le monde, de découvrir de nouveaux espaces. C’est progressivement que la peinture prend une place de plus en plus incontournable dans sa vie : depuis l’après-midi décisif de 2006 où, dans l’atelier d’un peintre d’Elne, elle façonne sur ses conseils sa première toile, la peinture la suit en Angleterre où elle approfondit ses études, puis à Lyon où elle termine sa thèse en sciences cognitives et en linguistique. A Lyon, des rencontres décisives au sein de l’atelier du collectif « The Lost Room » lui permettent de s’enrichir des différentes approches de la peinture et de conforter son engagement artistique. C’est également à Lyon qu’elle est pour la première fois exposée, dans la galerie Le Laboratoire de Jean-Daniel Trassaert.
Depuis, le travail d’Armelle Boussidan ne cesse de gagner en ampleur : sa curiosité pour l’utilisation de matériaux minéraux dans sa peinture (sable, quartz …) et la liberté technique avec laquelle elle traite ses toiles l’ont menées à une grande maîtrise, qu’elle remet toujours en jeu à la recherche de supports nouveaux. De plus, le lien minéral établit par l’ajout d’une matière chargée d’histoire nous plonge au cœur d’un langage au delà des mots. Elle puise ainsi dans la couleur pure et dans la matière brute les éléments de son langage pictural.